Je ne sais pas vous mais moi, quand je lis une nouvelle comme celle là, je me dis qu’il y a 100 fois, 1000 fois pire qu’avoir l’herpès.  Il y a la douleur d’avoir causé la mort de son grand frère.  Il y a la douleur d’avoir perdu un enfant et de se sentir impuissant à apaiser celle de celui qui l’a tué.  Je prendrais des récidives hebdomadaire plutôt que de vivre un tel drame.