You are currently browsing the monthly archive for mars 2011.

On en a parlé plusieurs fois et on a beaucoup blagué là-dessus.   On vous a inventé un Herpize Bible, proposé de le faire découvrir par un Quiz, on vous l’a présenté avec un shortcake aux fraises. On vous a même donné de vilains conseils de manipulation, des idées pour rejeter l’odieux sur l’autre et on vous a démontré à quel point ça sonne faux mais dans notre grande démystification, il nous manquait certainement un petit outil sérieux.

Annoncer qu’on a l’herpès c’est une vraie torture et pis encore quand on sent une vibration amoureuse où ça devient quasi comparable à un hara-kiri qui vous jette les trippes par terre… Dire qu’on a l’herpès c’est étaler de toute sa vulnérabilité et faire face à la peur du rejet.

Et y’a pas cent façons de le faire.

La plus grande variante est dans le moment de l’annoncer.  Certains choisissent de le dire au tout début d’une fréquentation alors que d’autres attendent plus longtemps. Il est certainement préférable de l’annoncer avant une première relation sexuelle afin d’éviter de gonfler sa culpabilité mais, bref, tout est discutable tant que l’autre personne n’est pas mise à risque.

Ceci dit, passons au vif du sujet…

Votre moment de l’annoncer est «enfin» venu !

Ce qui est le plus important – et que vous ne devez jamais oublier – c’est qu’il faut éviter de dramatiser.  Ok, peut-être une petite larme mais pas plus parce que présenter l’herpès comme une condition grave risque plutôt de faire peur à l’autre.  Restez en contrôle !

Une bonne technique d’entrée en la matière est de lancer cette phrase : «J’ai quelque chose à te dire !». Ne vous concentrez pas sur tout ce que vous avez à déballer (vous l’aurez déjà certainement fait mille et une fois) mais seulement sur cette petite phrase.  Vous verrez, une fois qu’elle aura été dite, il n’y aura plus de recul possible !

Évitez le drame ! Commencez par demander à votre interlocuteur s’il connait les feux sauvages (ou herpès buccal), s’il en a déjà eu ou s’il connaît quelqu’un qui en a et écoutez attentivement sa réponse qui va vous aiguiller sur la direction à prendre.

Ensuite, expliquez que les feux sauvages c’est de l’herpès, que ça peut être buccal ou génital et que vous….. Et que vous, bien…. Vous l’avez en bas…

1 : vous êtes super méga chanceux, votre interlocuteur vous dira : «Moi aussi j’ai l’herpès génital !».  On s’arrête là : ça ce traduira inévitablement en doux câlins!!!

2 : vous êtes quand même chanceux car votre interlocuteur vous dit qu’il fait des feux sauvages.  Dans ce cas, vous lui expliquez la différence entre les deux types d’herpès selon que le 1 est généralement buccal et le 2 génital mais que le type 1 se retrouve très souvent génital bref, vous lui faites comprendre gentiment que les deux types sont pas mal similaires et qu’il est théoriquement aussi contagieux que vous et que l’un n’est pas pire que l’autre sauf moins bien perçu à cause de l’endroit où il se loge.

3 : Vous êtes moins chanceux et votre interlocuteur n’a jamais eu l’herpès.  Dans ce cas, vous lui expliquez en grande ligne ce qu’est l’herpès et la différences entre les types.

Dans tous les cas, peu importe la direction que prend la conversation, il faut dire que vous n’êtes pas plus contagieux qu’une personne qui a déjà fait un feu sauvage, même une seule fois dans sa vie !  Et posez lui cette question : «Éviterais-tu de fréquenter quelqu’un qui a déjà fait un feu sauvage ?»  Généralement la réponse est non.  Et tous les médecins vous le diront : l’herpès n’est pas une bonne raison pour laisser tomber quelqu’un !

Il faut aussi sortir quelques statistiques. À savoir qu’au moins 75 % de la population est porteuse de l’herpès dont 20% du type 2.  Toutes les études disent qu’au moins une personne sur 5 sinon 4 est porteuse du type 2.  Dites aussi – et c’est très important – que la plupart des gens ignorent qu’ils sont porteurs parce qu’ils n’ont aucun symptôme et que votre interlocuteur pourrait tout aussi bien être porteur sans le savoir.  Vous pouvez facilement ajouter que bien des gens ne prennent même pas le soin d’en parler et qu’il est fort à parier qu’un jour où l’autre votre «date» soit en contact avec le virus et l’attrape de quelqu’un d’autre.

Ensuite, soyez rassurant et proposez une approche qui diminuera grandement les risques de transmission.

Dites lui que vous êtes prêt à prendre un traitement suppressif durant les premiers mois de votre fréquentation doublé de préservatif – ce qui diminue de façon drastique les risques de transmission – le temps que vous appreniez à vous connaître. Vous aviserez après quelques mois ou un an.

Proposez une rencontre avec un médecin spécialisé qui pourrait aussi bien se faire en solo qu’en couple.

Ensuite, une fois que vous aurez clairement expliqué la situation, laissez une petite période de questions et répondez de votre mieux. Ne vous éternisez pas sur le sujet, ça ne sert à rien, vous aurez l’occasion d’en reparler.  Laissez le temps faire son oeuvre et faites-vous confiance.

Aussi, un petit conseil d’ami, dites à votre interlocuteur d’éviter de faire des recherches d’images sur le net car on y montre vraiment des horreurs qui sont loin d’être la réalité.

Voilà, la suite des événements sera guidée par les sentiments, intentions et désirs de chacun.

Mais n’oubliez surtout que votre approche jouera pour beaucoup. Restez calme, dédramatisez et ça va bien se passer. La personne devant vous va certainement apprécier votre franchise et si, au pire, il n’y a pas de suite, il n’y aura pas de heurt.

Gardez en mémoire que l’herpès n’est qu’un petit virus de peau porté par une majorité de la population.  Ce qui ne diminue en rien votre potentiel amoureux.

Donnez-nous des nouvelles !

Mon petit bobo…

Le blogue de trois filles bien sympathiques, Amétys, Bobette et Nitouchka, vivant chacune avec un petit coloc dans la culotte!

Première visite?

Tout d'abord bienvenue chez MPB! Afin de vous aider à nous connaître un peu et à en comprendre d’avantage sur notre situation, nous vous invitons à commencer la lecture de notre blogue par l'onglet «Billets choisis». Bonne visite!

Commentaires récents

Fireball sur Nous
Elizabeth sur Questions
Elo sur Questions
Bobette sur Questions
Elizabeth sur Questions
Corail sur Questions
Fireball sur Questions
Bobette sur Questions
Elizabeth sur Questions
Corail sur Questions

Suivez-nous sur Twitter!

Blog Stats

  • 315,001 hits