You are currently browsing the monthly archive for octobre 2010.

En réponse au billet «L’amour au temps de l’herpès» nous avons reçu ce texte avec la permission de le publier. Merci à l’auteure de qui nous n’avons pas la griffe (ce n’est peut-être qu’un oubli) et qui reste donc dans l’anonymat…

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, elle les lira très certainement!

____________

La vie est vraiment mal faite et je vais vous expliquer pourquoi je dis ça. Certains ne me comprendront pas… Normal, parce qu’en quelque part, je ne me comprends pas non plus.

Voilà. Je lis le blogue depuis assez longtemps pour en avoir bénéficié énormément et pour avoir fait un constat important : le dire et le redire est compliqué. On a peur de le rappeler, d’en rediscuter, de tout remettre en péril, etc. parce qu’en fait on a un humain devant soi et étant nous même humain, on se dit qu’on prendrait peut-être peur nous aussi devant la nouvelle et les multiples rappels qui doivent être fait.

Vous souhaitez tous avoir un copain qui n’en fera pas de cas, qui vous verra comme vous étiez avant et qui ignorera ce détail de votre vie pour qu’enfin elle redevienne à peu près normale et que son je m’en foutisme, vous l’espérez, sera contagieux. Et bien, j’ai ce copain. Mais croyez le ou non, je viens de lui péter une solide coche il y a de ça une heure, à cause de ça précisément. Son comportement ne fait pas mon affaire!

Cinglée vous me direz ? Peut-être. Je m’explique.

J’étais avec lui lorsque j’ai appris que le petit bobo que j’avais entre les jambes c’était l’herpès. Arrivée à la maison, je lui ai dit sans hésitation et lui ai expliqué ce qu’il en était. À ce moment j’affichais un certain positivisme parce que le médecin que je venais de rencontrer avait été positive. Sa réaction a été des plus banales : il a fait son vrai gars : «ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort». J’aurais très bien pu suivre son état d’âme et penser la même chose mais, non, je ne le pouvais pas.

Le lendemain, après avoir dormi là dessus, je me suis dit qu’il allait bien se réveiller. Non rien jamais, jamais rien. Et quelques jours plus tard, après avoir été positive un certain temps, j’ai pleuré toute une nuit avec lui à mes côtés. Il ne disait rien parce que fondamentalement, il ne voit pas pourquoi j’en fais un cas. Il ne comprend vraiment pas parce que pour lui, ce n’est réellement rien : ce n’est pas grave même s’il est au courant des douleurs, des médicaments à prendre chaque jour et tout.

Je suis avec un éternel positif et ça me rend folle. Je suis avec l’homme supposément parfait qui m’accepte tel que je suis et pourtant j’ai qu’une envie, c’est qu’il me dise : «Wow pauvre toi. Je t’accompagne dans la rage et je vais être frustré contre la vie un bout avec toi, tu seras pas toute seule dans ta rancœur.»

Sachez qu’être complice de l’herpès ce n’est pas seulement l’accepter, c’est le comprendre et ça malheureusement, je pense que seules les personnes prises avec une maladie peuvent comprendre ça, toutes maladies confondues. Il y a des journées comme ça où je m’ouvrirais la poitrine et que je sortirais un microscope pour essayer de le trouver le petit criss de coloc. Il est en quelque part pas trop loin je le sais !!! Je paierais des milliers de dollars pour avoir une analyse d’un de mes cheveux pour savoir à quel moment précis de ma vie je l’ai pogné. Même si on s’en fou et que ça changerait rien. JE VEUX SAVOIR. Je réussis beaucoup dans la vie, mais ça, ÇA, je n’y peux rien !!!

Qui peux comprendre ça à part vous ? À part un gars qui l’a aussi ? Je compare ça à un meurtre dont la famille veut savoir qui est le coupable, même si leur être cher est déjà décédé. ON VEUT SAVOIR. Et le jour où le coupable sera incarcéré, on sera enfin «libre», pourtant non, on ne le sera jamais réellement parce que la réalité sera toujours pareille.

Je veux le contraire de ce que vous souhaitez. Je veux un chum conscient qui va avoir un peu peur, du moins pendant une certaine période, qui va trouver ça donc plate et difficile de temps en temps. Un chum qui va comprendre comment je suis en criss de ne pas pouvoir faire l’amour un soir et que non non et NON, je n’ai pas envie que de caresse et que j’ai envie d’une vraie bonne baise sans pouvoir le faire parce que j’ai le principal intéressé qui me chauffe !!!!!!!!!!! Mon chum me dit des trucs comme « ben voyons, c’est bien pire de peser 300 lbs me semble, t’es tu vu? T’es une chicks et tous les gars te regardent tout le temps ».

SI TU SAVAIS COMMENT J’AIMERAIS PESER 300 LBS!

Je pourrais le perdre viarge !!! J’irais au gym pis je le perdrais !! L’herpès c’est irréversible !! S’il savait tout ce que j’échangerais pour ne plus l’avoir !!

Je chiale contre un gars qui a la bonté de me demander : pisss qu’est-ce que Bobette à raconter cette semaine ? Pouvez-vous le croire ?

Je l’aime mon chum. Je l’aime, mais je m’éloigne de lui parce que je me sens incomprise. Et au fond, ça doit être moi qui ne comprends pas l’amour suffisamment et que je ne comprends pas que l’amour c’est fort à ce point là. Mais pour moi, l’amour ce n’est pas diminuer ou ignorer ce qui fait partie de moi, mais c’est partager ce qui fait partie de moi. Et je ne parle pas de le transmettre évidemment, je parle de vivre la tristesse et le désarroi qu’il me fait vivre, autant que les fous rires. Je vois bien qu’avec le temps on y pense moins, mais on y pense pareil, malheureusement. Pour une personne non-atteinte, les mauvaises expériences restent là où on les a laissées et on les oublie réellement je crois. Le coloc il n’y a pas trop de façon de le laisser.

Mon commentaire : Be careful what you wish for! Présentement, je souhaite un copain qui ne va pas prendre dans ses mains le boulet accroché à mon pied, mais qui va souder une seconde chaîne à mon boulet pour prendre la difficulté à moitié. Qu’il comprenne qu’on peut diminuer son impact dans notre vie de couple sans le taire complètement. Présentement je veux ça et vous voyez, si mon copain était comme ça, bien peut-être que je voudrais qu’il revienne en arrière et qu’il continue d’agir comme si ce n’était rien.

Alors ça revient à ce que je disais… La vie est mal faite.

C’est bien chouette de faire couler un peu d’encre et on a beau dire les filles et moi; on ignorait vraiment à quel point ce blogue aurait de l’impact sur nos vies et sur la vie des autres…

Franchement non seulement on a du plaisir à régler nos comptes avec notre hôte mal aimé, on est d’autant plus émues des témoignages qu’on reçoit de votre part.  Ça nous fait vraiment tout drôle de savoir qu’on laisse peut-être une petite marque positive en quelque part, dans la vie de quelqu’un…. Et encore plus à titre tout-à-fait anonyme!

Merci de nous en faire part. Ça donne du gaz à nos claviers!

Oui, MPB fait couler de l’encre… et pour preuve, cette semaine chez Branchez-vous!, Josianne Massé a parlé de nous – Merci Josianne!

Figurez-vous donc qu’entre les Martin Petit, Alain Zouvi et Mitsou de ce monde, le nom de MPB en grosses lettres presque dorées – Bon, bon, ok! C’est probablement juste nous autres qui les a vues de même! – a été associé à celui de l’admirable Michelle Blanc

Oui, oui… La question qui tue a été bien lancée:  «Est-ce qu’un tweet sur la vaginite de Michelle Blanc peut avoir autant d’impact que Mon petit bobo, un blogue sur l’herpès???»

Faudrait bien que quelqu’un tweet là-dessus parce que nous, on a pas de réponse mais en gros, on est pas mal certaines que Michelle est un tantinet plus populaire que nous trois réunies – même avec tous nos amis et enfants – et qu’on entendra certainement beaucoup plus longtemps les échos de sa vaginite que ceux du drame vécu par certaines personnes à cause d’un virus quasi anodin et très répandu dont on n’ose même pas parler…

Ah oui, on en a du chemin à faire!

Loin le jour où on pourra dire que je nous voyais déjà – full glamour – parler de Mon petit bobo et du feu sauvage de l’amour à Tout l’monde en parle avec toutes les trois un gros sac de papier brun sur la tête!!!

😉

Tout d’abord, je tiens à mentionner que j’adore les animaux, surtout les chats.  J’aime beaucoup les humains aussi. Ils sont parfois mignons, souvent affectueux et généralement plus propres que les chats.  Je préfère les bas qui traînent aux graines de litière collées sous mes pieds et les ronrons des chatons sont adorables mais les grrrr des hommes sont encore meilleurs.  Mais j’aime surtout les copines de MPB et depuis qu’elles sont en couple (pas ensemble, partez pas de rumeurs!), on se voit un peu moins souvent, naturellement.

Tout ça pour dire que j’étais très contente de me retrouver chez Bobette en fin de semaine, comme dans le temps, à jaser de tout et de rien.  Et comme on n’en est pas à un secret près avec vous, je vous partage ce petit bout de conversation tout à fait banal.

Ametys, coquine:  Heille Bobette, ta chatte a un feu sauvage sur la lèvre.

Bobette, curieuse:  Hein?! Montre voir!   Ben non c’est parce qu’elle se bat la nuit

Amétys, informative:  Quand même, tu sais que les chats peuvent avoir l’herpès.

Bobette, expérimentée:  Je sais, j’ai un ami qui a un chat herpétique… il éternue du sang.

Amétys, convaincue:  C’est pas drôle ça, il devrait le faire euthanasier.

Bobette, outrée:  Non mais te rends-tu compte de ce que tu dis!

O.k., c’est pas si drôle mais après une fraction de seconde de stupeur, on a bien rit toutes les deux.  Y’a rien comme passer du temps avec vous les copines.  Merci!

Voilà déjà plusieurs mois que M. Presqueparfait et moi nous côtoyons et si j’écris un peu moins régulièrement c’est que je consacre à ma nouvelle relation presque tous mes temps libres!!!….. Mais bon! Ce n’est pas parce que j’ai la tête ailleurs que je ne pense pas à vous.  Disons que je fais le plein de quelques anecdotes qui ne demandent qu’à être pondues.

Nous nous fréquentions depuis quelques semaines.  Évidemment, j’avais déjà introduit mon compagnon en guise de préambule et comme M. Presqueparfait n’était pas revenu à la charge sur le sujet et que je ne fais pas exprès de me gratter le bobo, nous ne nous en étions pas reparlé jusqu’à ce que je sois sonnée de cette révélation:

– Je suis allé consulter un médecin à la Clinique Actuelle cette semaine… Qu’il me dit.

– Tu es ??? Heuuuu???… Réflexe de protection, garde montée, prête à recevoir un jab suivi d’un uppercut, je poursuivis :

– Tu avais des questions???  Des inquiétudes??? Tu ne voulais pas que je t’accompagne???  Ou qu’on en parle d’avantage??? Et en rajoutant d’un berbère quasi impeccable : – Perkeiiii bah mouii heu…..craouic….. et… Et puis…?

Et puis ?  Bien, il m’expliqua qu’il n’avait pas appris grand chose de plus que ce que je lui avais dit et me résuma sa rencontre en trois petits rounds.

________

Round 1 –

Doc : – Et que feriez-vous si une fille vous disait qu’elle a déjà eu un feu sauvage dans son enfance mais qu’elle n’en fait plus depuis l’âge de 10 ans???

Presqueparfait : – Je n’en ferais pas de cas.

Bobette : – Je te l’avais dit!!! Tu ne cours pas plus de risque avec moi qu’avec une autre… Peut-être moins même! J’en connais un bail sur l’herpès, moi ! Argument bidon que vous me direz mais avouez que j’avais quand même beaucoup à perdre!

Coloc 0 / Amour 1

________

Round 2 –

Méchant Doc : – À long terme il y a fort à parier que vous allez l’attraper…

Pqpf :  Ah ?

Objection de Bobette : – En vingt ans je ne l’ai jamais transmis.  Je connais très bien mes symptômes!……. Mais……**Grrrr**…. Effectivement:  l’herpès étant l’herpès, je ne peux te donner aucune garantie… S-A-U-F-Q-U-E je peux te jurer de tout faire pour mettre à quasi zéro les chances de transmission en prenant un traitement préventif.  Et si on utilise des condoms durant les premiers mois de notre relation, le temps d’apprendre à se connaître et de réévaluer la situation, y’a presque pas de risque! Faut me faire confiance… Je ne l’ai jamais transmis!  (***maudit herpès***)

Coloc 1 / Amour 1

________

Round 3 –

Le bon Doc : – Vous savez, l’herpès ce n’est vraiment pas une raison pour éviter de fréquenter quelqu’un. C’est très courant et si vous ne l’attrapez pas avec elle, vous pourriez très bien l’attraper avec une autre…

Pqpf : – Ah ?

Bobette : – Ah ?

Et Presqueparfait fit résonner à mes oreilles ce doux accord de lettres : – Je t’aime bobette !

Coloc K.O.

🙂

– Oui bonjour, je voudrais renouveler ma prescription.

– Bien sûr. Puis-je avoir le numéro.

– Oui, c’est le 123jailherpes.

– Ah, votre prescription n’est plus valide!

– Plus valide??? Impossible!

– Je vous dis, je ne peux pas vous la renouveler, elle date de 2007.

– Impossible!  Regardez comme il faut! Dis-je sur un ton un peu désespéré.  Vous pouvez au moins m’en donner pour un mois en attendant, s’il faut que je renouvelle mon ordonnance non???

– NON, ça date de trop longtemps, je ne peux rien faire!

– OK… Écoute moi bien lààààà… J’ai l’herpès GÉNITAL depuis plus de 20 ans!… JE SAIS CE QUE J’AI NON?????  C’EST PAS DES CALMANTS QUE JE DEMANDE LÀÀÀÀÀÀÀ SIMONAC (quoi que je devrais p’t’être en prendre finalement)!!!…  Vous faites sûrement une erreur !!!! J’en ai besoin…..C’EST URGENT!… MOI J’AI L’HERPÈS pis mon nouveau chum BIEN IL L’A PAS…. Vous comprenez ça NON?????

– Je ne peux rien faire moi madame… J’vous passe le pharmacien!

– Oui bonjour?

– Bon monsieur le pharmacien. Votre technicienne me dit bla, bla, bla , il faut me comprendre làààà!!!! J’ai l’herpès génital moi puis bla, bla, bla…. Pas mon chum….. Puis….

Bref, un peu plus que je faisais encore plus folle de moi en adoptant un ton larmoyant pour lui dire qu’on avait juste une fin de semaine sur deux sans les enfants puis que là, c’était notre fin de semaine (si vous comprenez ce que je veux dire)…

– Mais madame…. Madame!  Laissez moi vous interrompe un petit instant!…  La prescription est bien dans votre dossier, la technicienne n’a tout simplement pas vérifié jusqu’au bout de votre fiche.

-…

– Vous pouvez venir chercher vos Valtrex d’ici une heure.

-… heuuu…. Ah???…. Bien merci alors.

Fuck! Je dois aller à la pharmacie!………..  Quelqu’un a un masque à me prêter???

Mon petit bobo…

Le blogue de trois filles bien sympathiques, Amétys, Bobette et Nitouchka, vivant chacune avec un petit coloc dans la culotte!

Première visite?

Tout d'abord bienvenue chez MPB! Afin de vous aider à nous connaître un peu et à en comprendre d’avantage sur notre situation, nous vous invitons à commencer la lecture de notre blogue par l'onglet «Billets choisis». Bonne visite!

Commentaires récents

Sorcha sur Questions
Elodie sur Questions
brenda sur Questions
lokiss sur Questions
Corail sur Questions
samuelle sur Questions
jo2083 sur Questions
Corail sur Questions
lokiss sur Questions
Corail sur Questions

Suivez-nous sur Twitter!

Blog Stats

  • 311,680 hits