J’ai tout-un-homme dans la mire.  Je vous en reparlerai plus tard (promis) mais ce qui avait commencé comme des blagues lubriques devient dangereusement réel et je me projette déjà au moment où je devrai lâcher la Bombe H.  Juste à y penser, je fais de l’insomnie et pour m’aider dans ma démarche, je relis La bible mais je ne trouve malheureusement pas de méthode qui me plaise.

Il a été question, avec les copines, de la possibilité de ne pas lui dire et de me payer un bon trip mais ceci a été écarté, considérant ma faiblesse à être délinquante.  Donc, durant ces longues heures passées à ne pas dormir, j’ai mis sur pied une nouvelle technique.  Une méthode révolutionnaire qui, grâce à une série de règles complexes, nous permet d’annoncer la nouvelle sans avoir à prononcer ces horribles mots: herpès génital.  Et j’ai nommé: Quizz-me Chéri!

Je vous résume l’idée.  Il faut d’abord choisir le bon moment de la relation, entre le salon et le lit et dire au partenaire les phrases suivantes:  Chéri, j’ai beaucoup de respect pour toi et avant d’aller plus loin, j’ai quelque chose d’important à te communiquer.  Mais voilà, au lieu de t’annoncer cette grande nouvelle à-la-va-comme-je-te-pousse, j’ai pensé plutôt jouer à un petit jeu, histoire de conserver la magie dans notre couple.  Alors, à toi de découvrir!  Pose-moi des questions qui se répondent par oui ou par non.

Chéri: Euhhhh, ché pas moi!

Ici, ne pas sous-estimer Chéri, il posera la première, et la seule question qui lui vient en tête.

Chéri: Ça as-tu rapport avec le sexe?

Nous: Ouiiiii…

Chéri: C’est-tu une bonne nouvelle?

Nous: Nooooon…

Chéri: t’es aux 2?

Nous: Ben non!

Chéri: Tu peux pas ce soir, t’as la visite de Tante Rouge?

Nous: Ben non, c’est plutôt du genre temporaire.

Chéri: T’es nymphomane?

Nous: J’ai dit que c’est pas positif…

Chéri, essayant d’être convaincant: T’avale pas…. tu sais, je peux essayer de vivre sans si c’est ça!

Nous: Non non, c’est pas ça!

Chéri, soulagé: T’es pas un gars toujours ben?

Nous: Ben non! Franchement! Pense un peu!

Chéri: Bon, ça as-tu rapport avec une its?

Nous: Tu chauffe!

Lui: T’as la pisse-chaude?  Pas le sida quand même!

Nous, y mettant tout notre coeur: Ben non, c’est pas si pire que ça!

Lui, éventuellement: Pas l’affaire là… l’herpès génital?

Et voilà, c’est fait et c’est lui qui a fait tout le travail.  Ingénieux non!

Et le prix?  Ça reste à voir s’il la joue quitte ou double.