C’est en vous écrivant mon dernier billet que j’ai réalisé le ridicule de ma situation.  Je me suis donc bottée la culotte et je suis allée faire un petit tour du côté de la clinique médicale.  Toutes les bonnes revues étant prises dans l’antichambre, j’ai tué le temps à grands coups de scénarios.

 Scénario 1

Doc: Vraiment madame, je suis désolé…  Je sais bien que notre système de santé est loin d’être parfait mais il y a quand même des limites!  Je suis tellement désolé, vraiment!

Laissez-moi me faire pardonner, allongez-vous sur la table, relaxez…

Oups, je crois que je m’égare!

Scénario 2

Doc: Ben là ma p’tite madame (non mais j’hais-tu ça me faire appeler comme ça rien qu’un peu!) vous vous attendiez à quoi?  Pis ça doit pas être si pire que ça votre affaire-là parce que sinon, vous seriez revenue avant un an…

Vous me faites perdre mon temps.  Je crois que vous méritez une petite correction: baissez votre pantalon…

Bon yieu!  On dirait une scénariste de mauvais films pornos!

Mais rien n’est meilleur que la réalité!

Doc regardant mon dossier: Alors, la dernière fois on vous avait prescrit du Valtrex…

Moi,  sous le choc: Euhhhhh, non!  J’ai jamais eu mes résultats…

Doc: Ahhh…  Et bien, vous avez les deux types.

Moi, encore plus sous le choc: Les deux types! Sans blague?  Le 1 et le 2…

Doc: Oui mais vous savez, le type 1, 75 % de la population l’a alors…

Moi, radieuse: Mais petite question là:  Est-ce que c’est normal que personne ne m’ait téléphonée pour m’informer?  J’ai pourtant appelé plusieurs fois et on me disait que mes résultats n’étaient pas arrivés.

Toujours est-il que je suis sortie de la clinique en gambadant de bonheur.  Je ne sais pas trop pourquoi mais de 3 choses l’une:

1- J’ai enfin ma propre prescription à moi, juste à moi.  (Je crois que je vais la faire laminer.)

2- Je ressens un sentiment de normalité car je fais officiellement partie de la majorité de la population.

3- J’ai les deux types!  Je revisite l’adolescence ou on se battait pour savoir qui avait le plus gros point noir.  Mon chien est plus mort que le votre!  Ah le bonheur d’être victorieux dans le malheur, quel sentiment complexe.

En plus, ils ont sorti La soupe aux choux en dvd alors ma soirée est faite.