Dans le fond, ce qui est bien con chez monsieur le coloc c’est que ce n’est pas si grave que ça, on semble pas mal tous s’entendre là-dessus! D’ailleurs, les médecins ont tendance à banaliser l’herpès au point de ne même pas faire les tests de dépistage parce que presque tout le monde en est porteur et que ça affolerait – sois disant – la population. Mais la vraie grosse difficulté, ce qui est con finalement, c’est qu’ils en oublient que le pire problème lié à l’herpès est certainement le mal psychologique qu’il cause…

La personne atteinte n’a que la perception du reflet que la société lui transmet… Elle est prise avec une its pour le restant de ses jours et devient, à ses yeux, affreuse, sale, contagieuse, pas aimable et j’en passe…

Tout ça commence à m’enrager profondément! On laisse des gens dans le désespoir alors que presque toute la population est porteuse. Nous serions probablement étonnés – voir choqués – de connaitre le nombre de personnes qui souffrent et qui s’isolent à cause de ce simple virus de peau?

Je peux comprendre le silence d’il y a 20 ans – quand je l’ai eu – Mais aujourd’hui pourquoi? Pourquoi faire subir une détresse psychologique à ceux qui en sont atteints… N’est-ce pas là une connerie aberrante? Avez-vous pensé à ces jeunes qui aborderont peut-être leur sexualité avec une estime de soi réduite à -100?

Ce qui est con aussi c’est tout ce qui est véhiculé à propos de l’herpès… Voyez-vous, dans l’temps, il n’y avait pas d’information et d’image à vous faire vomir, partout sur l’internet. Aujourd’hui, dès qu’on annonce la présence du coloc, l’intéressé n’a qu’à sauter sur son ordi, faire une petite recherche par image, voir les pires cas au monde, manquer de tomber dans les pommes et prendre ses jambes à son cou alors qu’il est peut-être lui même porteur…

Non mais, on peut tu le dire tout haut que près de 80% de la population est porteuse?

On peut tu dire que le feu sauvage que vous avez dans la face c’est le même que celui qu’on a dans le popotin?

On peut tu dire que ce n’est pas si grave que ça et cesser de dramatiser?

Ça va faire!

Si les près du 80% de la planète se levaient et avouaient tout haut qu’ils sont porteurs (tous types confondus), ce serait les 20% qui restent qui se sentiraient bien seul!

Voilà, c’était ma petite montée de lait! 😉

Et pour finir je vous laisse sur la phrase qu’un médecin a dite au prétendant de l’une de nos lectrices que je me permets de citer : «Ben là mon gars si tu l’aimes t’es stupide de passer à côté car anyway l’herpes tu vas l’attraper avec une autre fille!!!!»