L’idée d’un blog germait depuis un moment déjà. On en parlait entre un Merlot et un Shiraz. Et plus le liquide diminuait, plus les idées farfelues surgissaient. On ne savait pas de quoi parler mais sur d’une chose, on voulait faire différent.

Alors on a réfléchit.

Pas facile!

Je veux dire, pas pas facile de réfléchir mais plutôt, pas facile de trouver un sujet dont personne ne parle déjà. Les rapports hommes-femmes, le métier de parent et tous ses dérivés, maternité, mono-parentalité, famille reconstituée, divorce et j’en passe, étaient tous déjà pris. La politique (pfff), le web-marketing (j’y connais quoi?!), le quotidien dans son ensemble………(bof!).

Cou donc, kossé qu’on dit sur un blog? On parle de quoi au juste? De ce dont on ne parlerait pas dans la « vraie vie »? De nos petits travers secrets?

OUIIIII! Oui, oui! C’est ça!! Les secrets inavouables!   Miam! Miam!  On était toutes d’accord.  ÇA c’est crunchy!  Mais encore, faut-il en avoir des travers inavouables!

On a toutes secrètement espéré entendre les déviances des copines (parce que les nôtres!  pffff!  Ça ferait bailler un prêtre!) mais c’était sans savoir quelle bombe allait nous exploser au visage!

Nitouchka : De quoi vous parlez pas vous autres?

Amétys : .……..ben….. j’sais pas! Ma vie sexuelle n’a rien d’inavouable à part d’être plate!

Nitouchka : Ouais……… j’aurais vite fait le tour moi aussi! À part quelques bons souvenirs pas si inavouables que ça! Toi Bobette?

Bobette : Bof! Je l’sais pas trop……… C’est sur y’a le sexe mais…..c’est pas original pantoute!  L’argent aussi tant qu’à ça c’est tabou mais, s’ti que c’est plate! Pas le goût d’un blog financier, aussi drôle soit-il! Toi Nitouchka?

Moi je savais très bien quel était mon petit secret inavouable. Mais justement, avais-je envie de l’avouer? Pas sur! Mais en même temps, ça me chicotait. Et si je leur disais?. Et si je plongeais finalement. Et si je sortais de ma zone de confort et que je leur balançais mon petit pétard?

Nitouchka : Vous allez peut-être trouver ça étrange. Vous allez peut-être même me juger mais bon…….. Ben ………. (j’leur dis tu? J’leur dis tu pas?? Hiiii misère!!  J’ai tant le goût de leur dire mais en même temps, ça me fait peur!) En fait, moi un truc dont je parle rarement si je ne suis pas obligée c’est le fait que j’ai l’herpès. L’herpès génitale.

Et j’attends les réactions. J’avoue que je suis un peu nerveuse. Elles ont beau être mes amies, avouer qu’on est un « damaged good » c’est toujours un peu se rendre vulnérable et ça, ça m’énarve!

Même si en général les gens se montrent compatissants et compréhensifs, demeure toujours que dans le fond, ils sont toujours heureux que ce soit aux autres que ça arrive, pas à eux,  et qu’anyway  le jugement (« MOI j’aurais JAMAIS couché avec LUI!!  Me semble que c’est évident que….. ») n’est jamais bien loin.

Alors que saute la bombe! Et vite!

Bobette : Duh?!

Nitouchka : Ça saute pas sur le monde tsé!  Et je ne suis VRAIMENT pas toute seule dans ma situation! (L’attaque! Tu suite! Vaut mieux prévenir!)

Un petit quelque chose s’installe. Un malaise? Je ne sais pas. LE jugement?  Humm……. J’ai comme l’impression qu’une grenade va sauter. Quelque chose est là, latent, comme en suspension dans l’air.

Bobette : Je l’sais. C’est parce que……….. ben moi aussi j’ai l’herpès.

Nitouchka : Tu m’niaises?!

Bobette : Non.

On en croit pas nos yeux et nos oreilles. On a beau connaître les statistiques et savoir qu’une personne sur quatre en est porteur, n’empêche qu’on a toujours l’impression qu’on est le seul être humain de notre entourage à être affecté et que le reste du 25% se trouve soit en Afrique noire, soit au coin de Ste-Catherine et St-Laurent.

Et la valve s’ouvre : Ayoye! Ah ouin! Ça fait combien de temps? Le dis-tu à tes chums? T’es tu déjà fait rejetée? Les questions fusent et on en oublie Amétys qui ne dit rien, un drôle de petit sourire en coin.

Amétys : Hum! Hum!

Nitouchka et Bobette : S’cuse-nous! C’est parce que c’est vraiment pas évident de vivre avec ça tu sais pis quand on trouve quelqu’un qui………..

Amétys : Je l’sais.

Nitouchka et Bobette : Tu l’sais?

Amétys : ……

Nitouchka : Coudonc as-tu l’herpès toi aussi?

Amétys : Ben …….. oui!

Bobette : Ben là…….

Nitouchka: Muh…….!?

Les statistiques venaient d’être renversées. Trois en trois ! Du jamais vu !  La bombe venait d’éclater et retombait sur nous en filon d’or! Et on le tenait ce filon.  Pas question de le lâcher!

Un blog sur l’herpès!

Parce que l’herpès ça ne se tient pas uniquement au coin de St-Laurent et Ste-Catherine. L’herpès ça se tient aussi et surtout au cœur de la banlieue ordinaire, entre un match de soccer du petit dernier et un meeting de direction.

Pis on va vous en jaser !

Maintenant qu’on a un blog nous aussi !!!